jeudi, juin 07, 2007

Quasi-médiocrité

Autour de moi papillone les beaux projets. Machin va en prépa. Bidule dans une grande école. Truc passe un concours avec succès. Les autres travaillent pour avoir un très bon bac, qu'ils obtiendront.

Leurs avenirs apparaissent lumineux, méritant, et surtour tracent déjà leurs premières lignes.

Et au milieu de toute cette agitation neuronale, moi.
(oui moi moi moi encore moi toujours moi)

Moi qui résiste difficilement à l'envie de jeter par la fenêtre mes petits projets pépères et le manque d'ambition qui va avec. Moi qui rêve d'Ecole, d'Aventure, de Théâtre, de Mention.

Moi qui patauge dans la semoule, regrettant amèrement de na pas avoir choisi AUTRE CHOSE, AILLEUR, en MIEUX.

Encore un an, et je ferais exploser ma vie comme une boîte de conserve contre un mur, pour en mettre partout et "liberer la matière".

Parce que merde. J'AI DES REVES.
J'AI DE L'AMBITION.


Pensée du jour: *fort le mental, fort*
Météo: instable.

2 commentaires:

Canigou a dit…

Depuis que je te connais, tu as toujours eu la capacité de réussir ce que tu veux.
Je te l'ai dit, répété et te le répèterai probablement encore, même si tu ne me crois pas, ou plutôt si tu n'y crois pas.

Après, ce ne sont pas toujours les destins qui semblent les plus lumineux au prime abord qui gardent leur scintillement à la fin. Les destins qui sont moins bien tracés, finissent souvent par se révéler être les plus beaux.

Et le jour ou ce sera le cas pour toi, je n'hésiterai pas à te dire "j'avais raison".

TIP a dit…

I miss you